International Particle Physics Outreach Group
 
Participating Institutes
France
Annecy

Laboratoire d'Annecy le Vieux de physique des particules - LAPP

Institut

Address Laboratoire d'Annecy le Vieux de physique des particules
9 Chemin de Bellevue - BP 110
74941 Annecy-le-Vieux CEDEX
France
Phone (33) (0) 4 50 09 16 49
Fax (33) (0) 4 50 27 94 95
e-Mail Claire Adam Bourdarios
Recherche

Créé en 1976 sous l'impulsion de Marcel Vivargent, le laboratoire d'Annecy le Vieux de physique des particules (LAPP) est une Unité Mixte de Recherche (UMR5814) dépendant du CNRS et de l'Université de Savoie. Les expériences auxquelles il participe ont pour ambition de mettre à jour les constituants élémentaires de la matière, d'établir la nature des interactions qui les lient et d'en comprendre les principes. Quarante et un chercheurs et enseignant chercheurs, une vingtaine de doctorants et postdoctorants et près de soixante-quinze ingénieurs, techniciens et personnels administratifs y travaillent.
Pour comprendre l'origine de la masse des particules, le mystère de la matière noire ou déterminer ce qui est arrivé à l'anti-matière présente dans notre univers au moment du Big-Bang, le LAPP s'investit dans des expériences sur de grands accélérateurs de particules. Atlas, Babar, LHCb, Opéra, autant d'expériences menées en coopération avec des équipes internationales qui permettent de rechercher le mystérieux Boson de Higgs dans les collisions de protons à ultra-haute énergie, d'étudier les subtiles différences entre les particules et leurs anti-particules, ou encore, au fin fond d'un tunnel autoroutier sous le Gran-Sasso, près de Rome, d'étudier le comportement des neutrinos produits au CERN et ayant voyagé près de 730 kms sous terre. Expériences terrestres, mais également «célestes» puisque les chercheurs du LAPP travaillent aussi dans le domaine des "astroparticules" et ont participé à la construction du spectromètre AMS, qui a rejoint en mai 2011 à bord de la navette Endeavour la station spatiale internationale (ISS) afin d'étudier les rayons cosmiques hors de l'atmosphère et d'y rechercher des traces d'anti-matière. Les chercheurs s'investissent également sur deux autres programmes : HESS en Namibie, un réseau de 5 télescopes destiné à mieux comprendre les mécanismes de production et d'accélération des rayons cosmiques, et Virgo, près de Pise, où un interféromètre géant est dédié à la recherche des insaisissables ondes gravitationnelles. La définition et la mise en oeuvre de telles expériences, supposent naturellement d'importants travaux préparatoires, s'étalant parfois sur plusieurs années, et menés par le service R&D du LAPP. Entres autres projets, les équipes planchent actuellement sur le Collisionneur Linéaire International qui complétera le LHC, à l'horizon 2020 et sur la faisabilité technique et financière de CTA, projet européen de grand réseau de télescopes Cerenkov de nouvelle génération en astronomie gamma des très hautes énergies et successeur de l'expérience HESS.
La recherche fondamentale est la première mission du laboratoire, mais elle est indissociable de la formation. Les 8 enseignants-chercheurs du LAPP, ainsi que plusieurs étudiants en thèse, chercheurs et ingénieurs CNRS dispensent des cours aux universités de Savoie et de Grenoble ainsi qu'à l'Ecole Normale supérieure de Lyon (IUT, Licence, Master, Ecole d'ingénieurs).

Relations Publiques
  • Conférences dans les lycées
  • Conférences pour le grand public
  • Visites du laboratoire:
    • exposition permanente pour les scolaires et les étudiants (sur rendez vous)
    • journées portes ouvertes bisanuelles pour la "fête de la science" (années paires)
Liens
 
Legal Notice